"Je voulais faire la course du début à la fin !"

Adam VIEZ, le grimpeur du Nord

Ce week-end a été rempli d'émotions. De la nervosité avec des conditions météo difficiles. Et de la joie qui nous prouvent qu'un cycliste Nordiste peut (bien) monter des bosses ! Comme prévu il s'est "vengé" des France où il avait connu une désillusion...

Tour du Roannais : 3 étapes 

3 étapes, du dénivelé positif de folie et des conditions météo de folie aussi. Quel week-end où l’équipe est passée par toutes les émotions. Car dès le samedi, l’étape de 155 km fait mal. On a notre espoir sur notre coureur Asbjorn, le baroudeur de Corbas. Non gêné par la pluie, le froid et le brouillard il termine 18e de la première étape.

Le second jour, 2 étapes sont au programme. Le matin, rebelote, on assiste à des averses violentes qui mettent à mal nos coureurs taillés comme des grimpeurs. Mais l’après-midi, le ciel s’éclaircit, tout comme les résultats. Adam Viez, fait le show et part en échappée dès les premiers kilomètres :

"Le dimanche après-midi je voulais me rattraper et faire la course du début à la fin. Au pied du premier col on sort à 5-7, le peloton rentre puis j’attaque de nouveau. On sort à 3 pendant 20 km avant qu’un groupe de contre revienne. Après 15km on ressort à 3 dans une descente. On collabore très bien. J’attaque à 2km de l’arrivée dans la dernière bosse. Nicolas Debeaumarché me contre et j’explose. Romain Bacon et Stephan Bennett rentrent sur moi au kilomètre et je termine 4ème après 80/90km d’échappée !".  

Une performance digne d’un grand coureur, car 2 des 3 hommes devant lui passent professionnels l’an prochain…  Au final, Adam reste satisfait, même si il visait un top 10 (il est 16e). A noter, la très belle performance de l’équipe qui termine 5e au classement au milieu des N1 (ECSEL, Bourg, Dijon, Villefranche…). Et Morgan Bown, notre écossais est 5e au classement des jeunes !

 

Championnat régional des jeunes cadets à Emeringes

Les 7 cadets de l’équipe se sont élancés à 11h. Malheureusement, la météo n’est pas avec eux non plus. Il commence à pleuvoir à 10h45 et cela ne s’arrêtera que quelques minutes après leur arrivée. Ils devront rouler un circuit de 12 km à faire 5 fois (soit 60 km). Et avec un dénivelé de 1000 mètres ! Dès le départ fictif, les jeunes sont tendus et frottent. Quelques chutes et problèmes mécaniques font retarder le départ réel. Quand le départ est lancé en bosse, cela se trie déjà pour les jeunes qui n’ont pas encore l’habitude des courses. Aymerik, Tom et Maxime se feront lâchés au premier tour. Enzo puis Adrien en feront de même à l’entame du deuxième tour. Avec ses roues carbone, Adrien n’a pu s’exprimer aisément dans les descentes. Devant, Gabriel et Charles sont toujours dans le peloton qui se réduit à 60 après 3 tours. Un déluge s’abat, dans les descentes, les jeunes sont prudents, tout comme dans les montées, où des écoulement d’eau baignent la chaussée. Puis, la course se décante, le peloton est divisé en 2. Gabriel est dans ce deuxième peloton qui jouera la 30e place. Devant, Charles n’est pas au mieux, il s’accroche pour tenir le peloton, mais il finira 23e après avoir récupéré quelques lâchés dans la bosse finale.

Nos jeunes ont tous terminé la course, sous des conditions dantesques qui auraient pu les décourager ! Mais, ils n’ont pas abdiqué ! Nul doute que ces efforts-là leurs seront de bons entraînements pour les échéances à venir !

 

Grand prix des Avenières (2/3/J/PCO)

Olivier Rodier (PCO): "En vue de préparer le tour de tarentaise qui se déroule fin juillet je prenais le départ d'une 2eme catégorie avec 5 autres coureurs du club. Les conditions météo sont plutôt bonnes étant donné qu'il a arrêté de pleuvoir juste avant le départ mais la route est détrempée et cela aura toute son importance. Le peloton part avec prudence mais à la fin du premier tour dans une courbe en descente un concurrent chasse de la roue arrière devant moi, je fait de même en freinant et sort trop large du virage pour finir dans le fossé qui heureusement est en herbe (1m de fond avec des orties). Je repart dès que possible et tente de reprendre ma place dans le peloton sans succès. Je fait donc 40km en solitaire avant de me prendre un tour et réintégrer le peloton. Je fais 5 tours avec le groupe mais je ressens les contre coups de la chute et abandonne pour la première fois da la saison. Forcément déçu de la course malgré de bonnes jambes mais soulagé de n'avoir rien de cassé surtout avec le tour de tarentaise dans un peu plus de 2 semaines. Maintenant, direction la Chablais Léman."

 

GP Aubagne (83)

Louise Seeman disputait une course dans le Sud, à côté de chez elle. Elle termine première féminine de la course. Nous retrouverons une équipe féminine de Corbas au départ du Prix de Domusure le 14 juillet ! 

Gp de Plérin (Bretagne)

Petite expédition bretonne pour notre jeune espoir Jules Rivoal (2ème Catégorie) : "Parcours roulant mais venteux de 3,6 km à faire 30 fois soit 108 km pour 700 m de dénivelé. Au départ, il y a 140 coureurs. Une échappée se forme au bout de 5-6 tours mais reste en point mire du peloton à environ une vingtaine de secondes. Derrière, quelques équipes roulent pour maintenir le faible écart. À mi-course, je saute dans un groupe de contre composé d’une vingtaines de coureurs. On réussit à rentrer sur le groupe de tête à quelques tours de l’arrivée. Malheureusement, je rate le bon groupe de 8 coureurs qui sort juste après avoir fait la jonction. J’anticipe le sprint et je sors du contre à 2 km de l’arrivée pour finir 10e !"

lucas3.jpg
Veb.jpg
morgy9.jpg
louise.png