"Il est important de suivre les directives de l'État" Samuel PASLIER

Dans ce moment où la santé est le centre de toutes les attentions dans le pays, nous nous sommes entretenus avec Samuel PASLIER, interne aux urgences et coureur dans l'équipe Nationale 3. 


Bonjour Samuel, le début de saison s'est coupé brutalement, comment gères-tu la situation de ton côté ?

"Effectivement la saison a été stoppée quasiment avant d'avoir commencé, c'est une situation forcément particulière et pas que pour nous cyclistes. De mon coté, je prends les choses comme tout le monde, au jour le jour, c'est difficile de se projeter sportivement sur le reste de la saison, on est dans le flou sur l'évolution de la situation. J'ai quasiment coupé le vélo et le sport depuis 10 jours, j'ai déjà la tête bien occupée par le travail aux Urgences, et c'est le plus important en ce moment."
 

Dans quelle service travailles-tu ?

"Je travaille en tant qu'interne en Médecine depuis 4 mois aux service des Urgences de l'hôpital de Thiers dans le Puy-de-Dôme."


Et du coup dans cette période, à quoi ressemblent tes journées de boulot ?

"J'alterne habituellement entre des journées de 10h ou des gardes de 24h, avec des jours de repos pour un total d'environ 40 à 50h par semaine. Pour l'instant, l'épidémie n'est pas encore bien présente dans notre région donc pas de réquisition supplémentaire, mais on se prépare au cas où il y ai besoin de plus."

Où arrives-tu à mettre le vélo dans tout ça ?

"C'est un peu d'organisation notamment avec les gardes de 24h qui emmènent pas mal de fatigue, mais je m'entraîne entre 8 et 10h par semaine en moyenne et pour l'instant cela se passe bien. J'aimerais faire plus mais ça devient compliqué niveau récupération après. Il y a aussi la vie sociale à placer dans le planning ahah, mais pour le moment j'arrive à tout gérer comme il faut, j'aime ce que je fais et j'arrive à trouver du temps pour tout donc c'est parfait. J'ai besoin du vélo à coté du travail et je trouve mon équilibre là dedans."​"


La situation actuelle est forcément frustrante pour les cyclistes, un conseil pour tes coéquipiers et autres cyclistes ?

"Avant tout, prendre son mal en patience. L'épidémie va encore durer plusieurs semaines. On a tous notre avis sur la gestion de cette crise mais je pense qu'il est important de suivre les directives que l'Etat nous donne et d'être solidaire durant cette période. Il y a plein de moyens de garder la forme à la maison. En espérant que les courses puissent reprendre le plus tôt possible, l'envie d'en découdre n'en sera que décuplée !"

#AllezGones #Coronavirus #AmortCoronavirus #Nationale3

 

 

  • logo strava png
  • Facebook - White Circle
  • Instagram - Cercle blanc
  • YouTube - Cercle blanc

Abonnez vous à notre Newsletter pour ne rien rater!