"Les bénévoles, vous avez assurez la réussite de ce week-end !"

Richard ALANDRY,
président du VC Corbas

12062021-_MG_9446.jpg

Ce week-end, c’était LE weekend de l’année. Nous l’avions prévu dès la fin avril avec le report des Boucles du Printemps, support de la Coupe de France N2. Reportée le même week-end que le Tour du Beaujolais et que la Nocturne de Corbas… Retour sur un week-end très dense et mouvementé.

 

Coupe de France (CDF) N2

On commence avec le vendredi, c’est la première étape de la CDF. Une course collective parfaite jusqu’à l’arrivée du circuit final. En effet, une échappée de 8 sort, sans coureur de Corbas. Un contre repart avec Absjorn. Mais à quelques kilomètres de l’arrivée, il ne peut suivre le rythme et est lâché. Aucun point, certes, malgré une course au collectif très encourageant. Morgan décroche le maillot vert en compensation.

Le lendemain, le samedi sur la 2e étape, Adam Viez et Alexandre Surieux partent dans l’échappée. A l’arche des 5 kilomètre, Alexandre explose ! Dommage, car l’échappée arrivera au bout, et Adam finira à une belle 3e place !

La dernière étape le dimanche est un chrono individuel. Asbjorn, notre norvégien baroudeur réalise une superbe performance et termine 4e à 47 secondes. Au classement général, il est 10e et l’équipe est 8e sur 20 de la Coupe de France N2 avec 39 points.

 

Tour du Beaujolais

Dans le secteur local, place au Tour du Beaujolais. 3 étapes sont établies : 147km le samedi, 50 km le dimanche matin et 100 l’après-midi. C'est une course dure, la chaleur impacte les organismes. Avec notre premier front en coupe de France, nos meilleurs coureurs sont en CDF. Ce sont donc nos espoirs de 2e catégorie qui courent. Ils n’ont pu s’exprimer pleinement, face au manque de rythme et face aux plus grosses équipes françaises. Ils terminent cependant les 3 étapes et ils ont pu emmagasiner de l’expérience. Ils pourront s’amuser quand ils disputeront des 2e catégories. 

 

Nocturne de Corbas

Enfin samedi c’était l'organisation de la course du club : la nocturne corbasienne ! Après 2 ans sans la course (orages en 2019 et Covid en 2020), le club a pu célébrer les courses avec plus de 520 participants ! Du jamais vu ! Retour sur les résultats : 

 

Olivier RODIER (Pass D1-D4) : "Nous étions 8 du club présent sur la course sur 120 partants. Malheureusement nous loupons l'échappée et aucun coureur du club n'est représenté à l'avant. N'étant pas sprinteur j'ai roulé à plusieurs reprises à l'avant du peloton pour essayer de revenir. Malgré une diminution de l'écart nous ne reverrons jamais la tête de course. Dans le dernier tour j'emmène le peloton jusqu'au pied du faux plat final pour lancer Paul qui fait 3 du paquet tandis que je suis gêné dans une chute dans les 200 derniers mètres. Certains juniors du club on tenté de sortir en contre tout le long de la course sans succès. Personnellement pour une course de reprise sur un parcours qui ne me convient pas après plus de 1 an et demi sans dossard je suis content des jambes même si j'avais les capacités d'être devant."

Augustin PRIVAT (2-3-J) : "Je fais la course du club avec toute ma famille pour me soutenir. Une course en 2-3-J avec 93km. Après avoir fait mon déblocage la veille au Grand prix de Champagnol sur un vire-vire d'1,3 km x 50 tours et avoir fini dans le peloton pour la 4e place, je suis en bonne forme pour la nocturne. Une échappée de 13 coureurs que l'on ne reverra jamais part dès le 2 ou 3e tours. C'est à mi-course que je saute dans un groupe de poursuivants d'une vingtaine de coureurs. A 30 km de l'arrivée j'attrape des grosses crampes et me bat au mental pour rester dans le groupe dans lequel je suis. Je finis finalement 27ème et 3ème junior.

La semaine prochaine je serais à Monrevel en Bresse ou Riorges en 3 J."

 

Equipe Cadets. David Goncalves : "Les week-end se suivent mais ne se ressemblent pas forcément. Après un magnifique podium la semaine dernière, Charles, pourtant très bien parti à l'avant du peloton, crève au mauvais moment. Après un changement de roue express, il est revenu en costaud sur le peloton qui roulait pourtant très très vite. Dès la jonction effectuée, il décide même "d'en faire péter une"! Il le payera malheureusement juste après… Peut-être une petite erreur dans l'absolu.., mais on aime ce type de comportement qui fait progresser et est aussi très formateur !

Gabriel, très en jambe et actif également à l'avant du peloton dans les premiers tours, voit malheureusement ses espoirs s'anéantir en chutant dans un rond-point, heureusement sans trop de gravité, il repart au courage et termine avec un groupe intercalé. Bon comportement et une belle "pizza" en souvenir.

Adrien, après une première course frustrante à Belleville dimanche dernier, avait besoin de se rassurer, c'est chose faite. Bien positionné à l'avant, dans le rythme du peloton, il se relève à trois tours de l'arrivée, tout à fait logique pour seulement sa deuxième course, il manque encore un peu d'intensité pour tenir les changements de rythmes, mais une course très positive. Tout comme pour Aymerik, qui après une première course "découverte" la semaine précédente, continue l'apprentissage de la compétition, prudent et rapidement distancé par le peloton, il imprime ensuite un bon rythme et réalise au final une très belle deuxième course ! 

Maxime, comme ses camarades, était bien dans le tempo jusqu'à sa rencontre avec..."un lampadaire corbasien" suite à un accrochage dans son groupe, il repart tout de même au courage, mais sur "un bras ». Nous l'avons arrêté à son deuxième passage car cela n'avait "plus de sens", mais le fait d'être reparti et vouloir s'accrocher comme il l'a fait, démontre une belle mentalité.

Tom, pour sa deuxième course également, était dans "un jour moyen" à cause d'allergies saisonnières, mais il a fait preuve d'abnégation et s'est accroché jusqu'au bout.

Gautier, qui à l'image du groupe, progresse continuellement, a tenté de suivre les accélérations répétées en tête de course, il n'a rien lâché et s'est très bien accroché jusqu'à la ligne d’arrivée !

Enzo prenait lui le départ de sa première course de la saison avec une petite appréhension qui fut vite levée au fil des tours, dans le rythme, il a fait sa course en étant actif dans son groupe également! 

Des fortunes diverses, des aléas, chutes....(tout cela fait partie de notre discipline et fait aussi progresser), mais au final un bilan très positif, le comportement de nos 8 jeunes coureurs est à saluer ! Cela vient largement compenser la déception de certains pour le classement final, qui est "presque anecdotique", avec des attitudes comme celles affichées ce samedi."

 

Classement final : (106 coureurs sur la ligne de départ)

- Adrien 32 ème

- Charles 45 ème

- Gabriel 63 ème

- Gautier 68 ème

- Enzo 70 ème

- Aymerik 88 ème

- Tom 90 ème

- Maxime 96 ème

 

Nocturne de Roanne.

Au préalable, certains coureurs se sont déplacés le vendredi à la nocturne de Roanne (FSGT 42). 3 y sont au départ : Ludovic Mougel en catégorie 2, Maxime Guelfo en 3 , Patrick Guelfo en 4. "Le circuit était très court, 2 km au total à parcourir 32 fois. Dès le départ, le peloton se scinde en plusieurs parties à cause de parties étroites. On se retrouve tous les 3 de Corbas piégés dans un groupe à l'arrière. On a donc tourné tous les 3 ensembles pour essayer de revenir en vain. A mi course, Maxime s'est échappé de notre groupe il arrive derrière le peloton. A retenir, une belle course d’équipe."

Message du Président après ce week-end : 

"Après ce week-end sous la chaleur et les divers fronts pour lesquels nous étions engagés (Coupe de France N2, Tour du Beaujolais) vous les bénévoles du VELO CLUB DE CORBAS, vous avez assuré la réussite de la NOCTURNE CORBASIENNE.

Je tiens donc tous à vous remercier de votre aide : parents, adhérents, motards.

Vous étiez 50 sur la journée à assurer le fonctionnement de cette épreuve. C’est pour nous une réussite sportive et humaine. Beaucoup d’entre vous assumiez un poste pour la première fois. Chacun peut maintenant comprendre les difficultés d’un organisateur à assurer la logistique sur une telle épreuve en ville. Un grand merci également à tous les services de la ville de Corbas. Sans eux cette épreuve ne pourrait pas exister."

201675759_285482336595348_90578333809173
FB_IMG_1623612285549.jpg
12062021-_MG_9068.jpg
12062021-_MG_9869.jpg