"Nous avons très bien roulé tactiquement, ça va payer !"

 

Morgan BOWN

Ce week end, il y avait 2 épreuves élites pour nos coureurs de division nationale. On a retrouvé samedi une partie de l'équipe à Pelousey en Franche-Comté et dimanche avec quasi l'ensemble de l'équipe à Touchay dans le Cher.

Les résultats sont là et la victoire n'est vraiment pas passé loin. On retrouve dans les premières places samedi et dimanche Morgan BOWN et Adam VIEZ. On a donc porté notre micro vers Morgan...

Bonjour Morgan, tu as réalisé un bon weekend en étant 2 fois à l'avant. Peux tu nous raconter rapidement tes 2 courses?

 

"Pelousey classic était une belle course pour moi, le terrain me convenait bien et j'avais les jambes pour l'accompagner. J'étais actif sur l'attaque au début de la course mais j'ai malheureusement manqué la pause principale et nous n'avions pas de pilote présent. Donc, en équipe, nous avons roulé à l'avant pour aider à réduire un peu l'écart, mais c'était difficile de rouler avec d'autres équipes qui bloquaient. J'ai réussi à échapper en solo et à passer avec un autre coureur après 50 km de course, nous avons bien roulé ensemble, un long et difficile. À ce stade, j'étais assez fatigué mais il restait deux tours à faire, j'ai cru que je pouvais me battre pour la 5e place, malheureusement, cela n'a pas joué comme je le souhaitais dans le dernier tour et j'ai été piégé à l'arrière. Lors de la montée finale vers l'arrivée, j'ai fait de mon mieux pour rester avec les autres qui attaquaient mais mes jambes étaient parties. J'ai sprinté et termine 11e juste battu d'un poil pour le top10."​

------------

Prix ​​de Touchay un petit parcours type kermess dans le froid. L'équipe était active depuis le canon hier, mais peu d'attaques se sont déroulées dans les 20 premiers kilomètres. Au début, je me sentais très fatigué et pas bien du tout, mais après quelques tours, mes jambes se sont réveillées et je me suis retrouvé devant dans un groupe de cinq, nous avons bien roulé et groupe et avons eu un écart constant avec le peleton mais après quelques tours, un groupe derrière formé avec environ 15 coureurs et peut-être 5-7 coureurs pro imo, était également présent mon coéquipier Adam Viez. Dans l'entame du dernier tour, Adam a lancé les dés dans la montée et deux autres l'ont rejoint. Je pensais à coup sûr que c'était le coup gagnant, malheureusement, il est revenu doucement après. J'ai alors réalisé qu'il était plus que probable que ça allait arriver au sprint, alors j'ai eu envie de tenter ma chance dans le sprint. C'était essentiellement un sprint final pour le dernier virage, puis après merci, c'était 250m de la ligne légèrement en descente, mais je ne pouvais tout simplement pas. Je me suis bien placé dans le dernier virage, j'étais 6e dans le virage et j'ai réussi à sauter sur la ligne. Je termine donc 5e et Adam juste derrière pour la 8e. En tant qu'équipe, je pense que nous avons très bien roulé tactiquement contre certaines grandes équipes, et cela semble positif pour l'avenir, espérons un résultat plus important à venir."


C'est super de te retrouvé à ce niveau, parce qu'au 1er confinement tu as songé à arrêter le vélo non ? Comment as tu vécu cette période ?

"Oui, c'est vrai à peu près à la même époque l'année dernière, j'ai été choqué par la nouvelle de Covid et j'ai dû rentrer chez moi en Ecosse début mars. Cette longue période de verrouillage m'a touché de manière méticuleuse et je manquais de motivation et d'envie de faire du vélo, comme il n'y avait pas de courses dans un avenir prévisible, je pensais vraiment que l'année 2020 était terminée pour moi et j'ai commencé à tout remettre en question. J'ai eu beaucoup de batailles avec les pensées dans ma tête, je souffrais également d'une blessure à l'époque et je n'étais tout simplement pas heureux du tout au point que j'étais assez en surpoids et baissé dans ma peau et j'ai eu une mini dépression mentale.

Après cela, je me suis temporairement arrêté pendant 2-3 semaines et je n'ai pas regardé ni touché un vélo, jusqu'à ce que quelque chose clique et je voulais juste faire du vélo à nouveau mais sans stress de regarder les chiffres, de m'inquiéter du poids ou de m'en tenir à un entraînement spécifique. Quelques semaines de conduite comme celle-ci m'ont fait réaliser à quel point j'aime être sur mon vélo, j'ai également réalisé à quel point j'étais plus motivée et dévouée à donner une autre chance au cyclisme. Avec le recul, c'était probablement la meilleure chose que j'ai faite cette année parce que depuis, je suis plus motivé et plus sérieux que jamais dans la course de vélo et je veux vraiment prouver ma valeur."

Dimanche tu seras sur Annemasse - Bellegarde, ça sera ta première course avec des cols à franchir. Comment te vois tu sur ce genre d'épreuve ?

"Je ne suis vraiment pas sûr mais je pense que le reste de l'équipe et moi-même sommes en bonne forme en ce moment. Ma puissance est là et je ne monte pas trop mal alors j'espère au moins pouvoir aider l'équipe. Je tenterai ma chance si une opportunité arrive et que les jambes sont bonnes!"

Un grand Merci Morgan pour tes réponses. On souhaite le meilleur à toi et à toute l'équipe pour les prochains week end de course.

163446761_385596465961016_26606661275758