Matis LIEVRE corbasien depuis toujours, le plus rapide au sprint hier soir au Grand Prix de CORBAS

IMG_4872.jpg

19 Juin 2022
Crédit Photo : Antoine PEYRON

Ce samedi 18 juin 2022, sous la forte chaleur, de nombreux coureurs se sont retrouvés pour disputer la traditionnelle course dans les rues de CORBAS. Des catégories école de vélo au niveau national en passant par les féminines. Malheureusement seuls les épreuves école de vélo, benjamins, pupilles, minimes et 2-3-J ont pu avoir lieux. Un accident tôt dans l'après midi avec deux véhicules ayant forcés le passage sur l'épreuve cadet nous a contraint d'annuler les courses des catégories, cadets, Pass et féminines. Les deux jeunes cadets, victimes de cet accident vont biens et ont été pris en charge rapidement par les secours.

On a recueilli la réaction de Matis LIEVRE juste après l'épreuve :

La victoire d'un corbasien sur cette épreuve en Nationale n'était pas arrivée depuis 9 ans avec Jérémy LECLERCQ, qu'est-ce ça fait ?

"Je suis super content, gagner à domicile c'est génial. Pour la petite histoire, ma dernière victoire en compétition c'était en cadet sur cette même course il y a 4 ans. Ça fait vraiment du bien de gagner et en plus la course du club à la maison. J'avais des frissons dans le dernier tour, l'envie de bien faire devant mes potes et de récompenser tout le boulot de la journée avec cette forte chaleur. Les bénévoles ont été plus courageux que moi de faire la journée comme ça en plein soleil. Je n'avais pas le droit de me louper."

Comment s'est passée ta journée et comment t'étais-tu préparé pour cette épreuve de 95km et ses 25 tours sous la forte chaleur annoncée ?

"Je suis d'abord allé aider le matin comme bénévole, car j'avais appris qu'il y avait un risque d'annulation de l'épreuve faute de bénévoles. J'ai donc aidé 3h à la buvette le matin. Je suis rentré manger chez moi au frais. Toute la journée j'ai beaucoup bu avec la chaleur. J'avais prévu 4 bidons pour la course en me disant que la température diminuerait dans la soirée. En fait ça n'a pas suffit et heureusement qu'il y avait du monde au bord de la route. Je consommais 1 bidon tous les 2 tours. Il faisait une chaleur de dingue. Pour aujourd'hui je ne m'étais pas mis la pression, mais j'avais envie de montrer le maillot à la maison surtout que la semaine passée on avait manqué le coup avec les copains."

Quelle était la tactique ?

"On s'était dit que si un groupe n'était pas composé d'au moins 5 ou 6 mec ça n'irait jamais au bout. Comme nous étions 10 on s'est relayé pour attaquer chacun son tour. Je réussi à sortir dans un groupe de 5, on s'est fait rejoindre par un groupe de contre avec Florent TEGHILLO. On était donc 10 devant, on s'est super bien entendu jusqu'à 1 tour de l'arrivée sans se mettre trop mal. Dans le dernier tour ça a commencé à se regarder, Flo est venu me voir pour me dire qu'il n'était pas bien et qu'il allait mettre des flingues pour user le groupe. Je suis donc rester bien au chaud dans les roues pour le sprint. La ligne droite assez longue j'ai pu dépasser facilement."

Quelles sont les prochaines course pour toi ?

"La prochaine c’est vendredi soir, une nocturne Bourbon Lancy et Dimanche St léger. Mon objectif à terme c'est de monter en première mais je n'ai pas envie de bousculer les choses. Je ne pense pas avoir le niveau première catégorie pour être acteur et m’amuser. Je préfère gravir les échelons doucement. "

Tu es au club depuis tes débuts sur un vélo pourquoi cette fidélité ?

"Le club grandit et je grandis avec lui, en plus je m'y sens super bien. Je pense que je suis le plus vieux des jeunes non ? (rires). J’ai vraiment vu l’évolution du projet depuis mes années benjamins. Là quand je vois toute l’organisation, les équipements, le staff, les différentes équipes, les véhicules, la structure, l’envie du club de vouloir aider à faire le double projet pour ne pas oublier que les coureurs ont une vie à côté du sport. Les sacrifices sont énormes à notre niveau pour performer donc c’est super de pouvoir travailler l'aspect vie professionnelle à côté. J'ai plein de copains coureurs qui se sont retrouvés à tout sacrifier et maintenant c’est hyper compliqué pour eux de s'insérer dans la vie pro. Ce projet du club ça donne une vision jeune du sport et c'est pour ça que j'en sui aussi fidèle."

 

Un dernier mot ?

"Je souhaite par cette victoire remercier ma chérie Luna et les membres de ma famille qui me soutiennent. Un grand merci aussi à tous les autres coureurs de l'équipe sans qui je n'aurai pas pu faire ça ce soir. Un grand merci à tous les bénévoles et au staff de l'équipe qui nous accompagne partout."

Propos recueillis par Samuel DE BERNE LAGARDE