"Il y a un réel potentiel de développement à
Corbas Lyon Métropole
".


Adrien Guillonnet, nouveau coureur de l'équipe Nationale 2.

Adrien 4 - Elise Chauveau.jpg

C'est la recrue phare de l'année ! Adrien Guillonnet,  27 ans, nous vient de l'équipe professionnelle St-Michel Auber 93​. Après 3 ans dans les rangs professionnels non sans pépins, il intègre l'effectif de Nationale 2. Il nous explique ses choix et ses engagements.

Bonjour Adrien, peux-tu te présenter et nous dire d’où tu viens ?

"Bonjour, je suis Adrien Guillonnet, bientôt 28 ans. Originaire de l’Essonne (grande banlieue sud de Paris), j’ai terminé mon cursus scolaire à l’INSA Lyon où j’ai obtenu le diplôme d’ingénieur en Génie Mécanique. Cela m’a amené à découvrir la métropole lyonnaise et à sillonner les routes de la région. Depuis quelques mois, j’ai migré un peu plus dans le cœur de la région rhônalpine, à Voiron entre Lyon et Grenoble.
J’ai commencé le cyclisme en compétition à Marcoussis dans le club de ma ville, au moment où je débutais au lycée. J’ai ensuite couru trois ans en DN2 au VC Toucy, trois autres années en DN1 au SCO Dijon, une année en Continentale dans l’équipe franco-japonaise Interpro Cycling Academy, puis enfin deux autres années en Continentale chez St Michel-Auber 93.
Ces deux dernières années ont été sportivement compliquées chez les professionnels, avec les conséquences de la pandémie. Et j’ai été contaminé du Covid lors d’une de mes toutes premières courses de la saison 2021. Mon niveau sportif est depuis diminué et dans une optique de performance cela a engendré peu de plaisir sur le vélo. Pour cela et pour d'autres raisons, j’ai trouvé plus pertinent de ne pas poursuivre dans le cyclisme professionnel, et plus intéressant de me lancer dans la vie active en essayant de garder le cyclisme en parallèle. Je suis donc actuellement en recherche d’emploi, plutôt dans le prolongement de mes études, mais pas uniquement. Je suis intéressé pour apporter ma contribution dans des domaines reliés au développement durable de notre société et au changement climatique (météorologie, climat, énergie, mobilités durables, environnement, écoconception etc.)."

 

Pourquoi avoir choisi de participer à l'aventure Nationale 2 avec Corbas Lyon Métropole ?

"Quand ils ont eu connaissance de ma situation actuelle, Denis Repérant et Raphael Taieb que je connaissais déjà, soutenus par Julien Chave, m’ont présenté les nouvelles orientations de Corbas Lyon Métropole et m’ont proposé de le rejoindre. Cela m’a très vite intéressé pour différents points :
- le projet sport/études/emploi, notamment via Nicolas Vial et Adecco, qui est totalement adapté à mon cas, mais que je trouve aussi très pertinent pour accompagner les plus jeunes qui ont tendance à ce niveau à délaisser toute activité en-dehors du cyclisme ;
- l’envie de se structurer et de progresser : c’est un beau défi de lancer une nouvelle dynamique et de faire partie du projet ;
- la compréhension des incertitudes sur mon niveau, que ce soit post-covid ou vis-à-vis des disponibilités laissées par mon futur emploi, avec pour objectif de retrouver du plaisir en course mais aussi de partager mon expérience du haut niveau pour les plus jeunes ;
- la proximité géographique et une implantation dans la métropole lyonnaise que j’ai appris à aimer toutes ces dernières années ;
- les valeurs du club, avec notamment un volet environnemental qui a déjà été lancé il y a quelques années et dans lequel je souhaite m’investir afin de le poursuivre et le développer. J’ai l’impression que c’est une thématique trop peu présente dans le cyclisme de compétition, alors que pourtant le vélo lui-même fait partie des outils et des symboles de la transition environnementale."

 

Que penses-tu de la future équipe et que souhaites-tu apporter au groupe ?
"Je dois apprendre à connaître cette équipe, avec plusieurs jeunes coureurs. Elle m’a l’air d’être assez diversifiée avec différents profils. Un des buts sera d’apporter mon expérience, que cela soit sur le vélo ou en dehors. J’espère également apporter des résultats et retrouver du plaisir, ça reste l’essence même de la compétition. Avec la coupe de France N2 en fil rouge de la saison. Mais avec toutes mes incertitudes c’est compliqué de me projeter réellement."

 

Être avec Denis REPERANT comme Directeur Sportif, qu’en penses-tu ?

"Je connais bien Denis, j’ai couru sous sa direction durant mes trois années au SCO Dijon. Nous avons toujours été en contact durant mes trois années en Continentale et le hasard des événements nous amène à nous retrouver à nouveau avec plaisir.
Denis a une solide expérience de management et de direction sportive au SCO Dijon, de gestion et développement du club et de contact avec les plus jeunes. Il me semble donc tout indiqué pour s’inscrire dans le projet à long terme. Et il accompagnera avec son investissement qui le caractérise, la nouvelle dynamique de Corbas Lyon Métropole."

Un dernier mot Adrien ?

"Je pense qu’il y a un réel potentiel de développement à Corbas Lyon Métropole, un vrai dynamisme, des personnes motivées et impliquées, le projet me plaît, je souhaite que cela réussisse et je suis content d’essayer d’apporter ma contribution. Merci de m’accueillir et bonne saison à tous."

 

Adrien 3 - Elise Chauveau.jpg
Adrien 5 - Elise Chauveau.jpg

Crédits photo : Elise Chauveau, Nath Monn

Crédits photo : Elise Chauveau, Nath Monn

Adrien 2 - Nath Monn.jpeg