paslier.jpg

"On en reparlera si je gagne en 1ère catégorie !"

Samuel PASLIER

Samuel PASLIER, 25 ans, en 1ère catégorie, effectue sa 2e saison à Corbas. Etudiant et interne en 8e année de médecine à Clermont-Ferrand, il a répondu à nos questions sur sa saison et sur la situation.

 

Quels sont tes principaux résultats de l'année dernière ? 

"Après avoir progressé chaque année avec de bons résultats en 3ème puis 2ème catégorie, je découvrais le niveau élite l'an dernier. Malheureusement avec la crise sanitaire, je n'ai pas beaucoup couru sur la saison (une dizaine de courses). J'ai vu que j'avais le niveau pour jouer en 1ère catégorie, mais je n’ai pas fait de gros résultats. J'espère que ça arrivera cette année !"

Comment cela se passe à Corbas ?

"Tout se passe très bien à Corbas, avec une très bonne ambiance dans l'équipe. Malgré la saison dernière compliquée on a réussi, je pense, à créer un bon groupe où on est content de courir ensemble et de se retrouver les weekends. L'encadrement est aussi au top, le staff se démène pour nous mettre dans de bonnes conditions, alors que tout est rendu plus difficile avec le COVID."

Tu n'as pas encore couru cette année, où te situes-tu ?

"Non c'était très compliqué avec mes études cet hiver, j'étais dans un stage très prenant et je n'avais pas le temps de m'entraîner suffisamment pour être prêt au début de saison. L'incertitude quant à la reprise des courses a fait que j'ai préféré décaler ma reprise au Printemps. Avec les jours qui s'allongent et une météo plus clémente je peux maintenant m'entraîner comme il faut. Je devais reprendre mi-avril, mais avec les annulations, je prends mon mal en patience et j'espère qu'on pourra à nouveau en découdre mi-mai comme prévu. J'en ai profité pour faire beaucoup de foncier. La motivation est grande, et je serais prêt physiquement quand ça reprendra."

 

En effet tu es interne en médecine, la Pandémie t'impacte sur le plan sportif par les annulations de courses. Mais comment tu le vis depuis l'intérieur en tant qu'interne ?

"Je suis en stage en Pédiatrie depuis 6 mois. Le Covid ne nous a pas trop impacté finalement, les enfants ne faisant que très peu de complications à cause du virus. 

Grâce sûrement au port généralisé du masque et aux gestes barrières, on a même vu une franche diminution des infections par les virus saisonniers classiques, et donc une diminution des admissions pour problème respiratoire.

 

Et en tant que "médecin" tu comprends les décisions prises par la FFC (juste les 1ère catégories de N1 qui peuvent courir) ?

"Je trouve ça dommage effectivement, notamment du point du vue sportif où ce n'est pas bien cohérent... La plupart des N2 et N3 sont aussi en 1ère catégorie, mettent le même investissement personnel dans leur entraînement, et, pour bon nombre d'entre eux se consacrent entièrement au vélo... Cela n'a pas grande logique et va participer à augmenter les disparités entre les équipes.

Après je ne me plains pas du tout. Je comprends et je pense vraiment que la FFC fait du mieux qu'elle peut, avec les directives ministérielles qu'elle doit avoir. On est un des seuls sports à pouvoir encore faire des courses depuis le début de l'année et il faut les féliciter pour ça. 

Peut-être qu'il aurait fallu annuler les courses pendant cette période du confinement pour tout le monde ? Si le fait de maintenir quelques courses réservées aux N1, permet de montrer aux autorités que cela se passe bien, et qu'à la sortie du confinement cela accélère la reprise des courses, alors ça aura valu le coup. En attendant il faut prendre son mal en patience, même si je comprends que pour ceux qui se consacrent entièrement au vélo ça doit être compliqué..."

 

Quels sont tes objectifs pour l’année et a long terme ?

"Ça reste un loisir pour moi, je prends beaucoup de plaisir à rouler, je progresse d'année en année, donc tant que je continue de progresser je m'amuse. J'aime bien les chronos donc je vais pas mal m'impliquer dans la préparation de ces courses-là. Et puis surtout courir de belles courses Élite, découvrir les courses à étapes, partager de belles émotions avec l'équipe etc... Je ne me projette pas plus que ça, mais j'aimerais bien avoir la chance de participer à une classe 2 et un championnat de France au moins une fois !"

 

Notre manager Julien Chave m'a souvent dit : "Samuel, il a un moteur énorme, il a de grosses capacités !" Qu'en penses-tu ?

"Pour l'instant je n’ai encore rien fait d'exceptionnel, il y a beaucoup de mecs plus forts que moi, et une grosse densité en AURA. On en reparlera si j'arrive à gagner en 1ère catégorie, j'espère cette année !"

 

Tu tournes à 33 de moyenne sur des parcours au dénivelé important quand même !

"C'est grâce aux roues de chez Astérion elles tournent toutes seules !"

 

Un dernier mot ?

"Je suis surtout pressé de reprendre les courses, de revoir le groupe et de partager de belles émotions ensemble, on va faire une belle 2ème partie de saison !"