"J'ai toujours défendu un vélo plaisir, économique et écologique. "

Antoine CHEVRIEUX

En ce Lundi de Pentecôte, Antoine Chevrieux s'est offert une belle journée de vélo. Il nous raconte sa belle performance du jour.

Bonjour Antoine, on te connaissait aventurier, tu l’as encore prouvé en ce lundi de Pentecôte, raconte-nous ce que tu as fait ?

"Ahah oui, j'ai toujours défendu un vélo plaisir, économique et écologique. En partant de Vendôme (dans le Loir et Cher) j'ai rejoint Clermont-Ferrand avec un ami. Un petit périple de 320 kilomètres.

Après être partis à 5h du matin, le lever de soleil était juste magnifique. Entouré d'amis sur le début du parcours, la suite des paysages étaient variées et les conditions optimales ! Pourquoi payer le péage lorsque l'on peut y aller en vélo ?

Et cet exercice m'a permis de bien gérer la nutrition et faire un peu de force avec les sacoches (très) lourdes."

 

 

Comment te sens-tu ?

"Là tout de suite ce soir, je dirais un poil fatigué, mais très peu (à mon grand étonnement). Lorsque l'on gère l'alimentation on voit que l'on peut tenir très longtemps ! (À méditer pour les courses ahah)

Sinon de manière générale je dirais que je suis en forme, je retrouve de belles sensations à l'entraînement !"

Était-ce un projet de longue date ?

"Et non pour ce petit périple, ça s'est décidé quelques jours avant ! Mais j'avoue que le cap des 300 kms me trottait depuis un moment dans la tête."

Nous réserves-tu d’autres surprises d’ici la reprise de la saison ?

"Ahah oui certainement ! Maintenant que j'ai fait l'aller, pourquoi ne pas faire le retour ? Et maintenant que la barre des 300 est atteinte pourquoi ne pas viser les 400 ? 🙂"

Félicitation pour ta belle performance et à très vite pour de nouvelles aventures !

  • logo strava png
  • Facebook - White Circle
  • Instagram - Cercle blanc
  • YouTube - Cercle blanc

Abonnez vous à notre Newsletter pour ne rien rater!