"C’est comme si rien n’avait changé"

Hugo Malfreyt

Depuis le 11 mai dernier, les cyclistes ont enfin pu reprendre l'entrainement en plein air. Nous sommes allés prendre des nouvelles d'Hugo Malfreyt qui nous donnent de ses nouvelles.

Bonjour Hugo, comment c’est passé la période de confinement pour toi ?

"Bonjour tout le monde. Pour moi le confinement s'est plutôt bien passé en général, je l'ai passé chez la famille Pauchard et donc les séances de HT étaient moins pénibles, moi qui n'en avais presque jamais fait."

Cela fait maintenant une semaine que tu as pu reprendre les routes de l’entrainement à l’extérieur, qu’elles ont été tes premières sensations ?

"J'ai coupé 3 jours le 11mai quand nous avons pu sortir et lorsque j'ai repris le vélo la sensation de pouvoir rouler dehors est vraiment incroyable. Au début j'avais l'impression de sortir de coupure hivernale avec l'impression de ne pas avoir roulé pendant 2 mois mais tout revient dans l'ordre rapidement."

 

 

Trouves-tu qu’il y a moins de monde sur les routes ? Te sens-tu plus en sécurité ?

"Sur les routes j'ai l'impression que c’est comme si rien n’avait changé, il y a toujours autant de monde sur les routes et niveau sécurité pour l'instant je n'ai pas emprunté beaucoup de route avec beaucoup de voitures mais il y a toujours des automobilistes qui te frôlent ou qui klaxonnent pour rien."

Quelles vont être pour toi les prochains objectifs ?

"Pour moi l'objectif va être dans un premier temps de revenir au niveau et de figurer le mieux possible sur le challenge Devopt.

Ensuite, nous ne savons pas quand est-ce que l'on pourra reprendre la saison donc il faudra être en forme sur les courses que l'on pourra faire et s’il reste la dernière manche de coupe France j'aimerais une victoire autant individuelle que collective."

Merci Hugo et à très vite.

  • logo strava png
  • Facebook - White Circle
  • Instagram - Cercle blanc
  • YouTube - Cercle blanc

Abonnez vous à notre Newsletter pour ne rien rater!