"On peut dire qu'on a eu du nez !"

Yoshi, Kieran et Morgan

Nos coureurs sans frontières sont arrivés juste avant les nouvelles restrictions annoncées par le gouvernement français au 31 Janvier 2021.

Kieran SAVAGE : "Je suis arrivé à Corbas le 20 janvier après une journée entière de voyage. J'avais pris le train car la plupart des vols avaient été annulés. À Londres, j'ai dû fournir beaucoup de documents pour monter à bord de l'Eurostar, mais après cela, ce fut un voyage assez facile. Le seul point négatif était de devoir porter un masque pendant 12 heures !! C'était quand même beaucoup de stress et d'incertitudes mais j'y suis et  je suis très content d'être arrivé."

Morgan BOWN : "​Je suis arrivé le 29 janvier tard dans la soirée. Le voyage était correct mais un peu plus long que d'habitude pour moi car il n'y avait pas de vols directs entre l'Écosse et Lyon, j'ai donc dû prendre l'avion pour Paris, puis attendre 6 heures à l'aéroport de Paris pour voler à Lyon mais je ne me plains pas, je suis juste heureux d'être arrivé ici à temps. C'était un peu plus compliqué que d'habitude car les nouvelles restrictions covid ont été mises en œuvre. Je devais fournir un test Covid PCR négatif pris dans les 72 heures avant mon départ. J'ai également dû fournir la preuve de la raison pour laquelle je voyageais en France, car seuls les résidents du Royaume-Uni peuvent voyager pour des raisons essentielles. Heureusement pour moi, les athlètes d'élite font partie des exemptions. J'ai utilisé mon contrat d'équipe et une autre lettre écrite de l'équipe, ainsi qu'une autre lettre de la zone de la page de licence FFC pour preuves. Une fois à bord de chaque vol, nous devions porter des masques à tout moment et remplir des formulaires de suivi et de localisation afin que nous puissions être contactés si certains sur le vol étaient vérifiés positifs après les sept jours de quarantaine. Une fois arrivé en France, j'ai fait un contrôle de température au contrôle des passeports où j'ai dû à nouveau montrer la preuve d'un test PCR négatif."

Yoshiaki FUKUDA : 

"Je suis venu le 22 janvier. C'était ennuyeux jusqu'à ce que je quitte le Japon. Ce n'est pas facile de voyager. J'étais négatif avant et après mon arrivée en France. Quand j'ai fait le test PCR au Japon, ça coûtait 500 € alors que c'est gratuit en France, donc c'était dur. Je ne veux plus le faire. Depuis que je suis arrivé, je ne dors pas très bien mais c'est certainement à cause du décalage horaire. Je souhaite aller à l'école de langue française, j'ai hâte d'y être."

Après quelques jours de quarantaine en France les voilà partis en stage avec l'équipe pour préparer la nouvelle saison.

  • logo strava png
  • Facebook - White Circle
  • Instagram - Cercle blanc
  • YouTube - Cercle blanc

Abonnez vous à notre Newsletter pour ne rien rater!