"C'était deux supers années, j'en garderai de très bons souvenirs et pas mal d'amis."

Joris CHAUSSINAND

Ce mercredi 28 octobre 2020, dans un contexte de Covid-19 délicat. Nous vous proposons ces petites lignes où Joris CHAUSSINAND dresse le bilan de ses années au Vélo Club de CORBAS avant d'aller rejoindre l'équipe Chambéry Cyclisme Formation réserve d'AG2R.

Bonjour Joris, avant de faire le bilan de tes deux années chez nous, comment se sont passés tes championnats de France ?

"Je misais beaucoup sur le contre-la-montre car je l'ai énormément travaillé ces derniers temps avec des sorties sur le vélo de Chrono et du travail de renforcement musculaire depuis le confinement. Mais malheureusement mon temps a été très mauvais (26e) et ça a été une énorme déception de voir que mon travail n'a pas payé, peut-être la plus grande déception de ma carrière d'autant que je me sentais capable d'intégrer le top 5. Pour la course en ligne le circuit étant très peu sélectif on a eu le droit à une course stratégique et collective. Je n'ai pas eu la réussite pour intégrer la bonne échappée mais j'avais 4 coéquipiers à l'avant donc je n'avais plus qu'à contrôler à l'arrière, je n'ai pas vraiment pu me donner à 100% mais c'est plaisant de jouer la carte du collectif, récompensée par une médaille de Bastien Tronchon. Je termine 31e dans le peloton et bien content d'avoir évité les nombreuses chutes.


Tu as un peu tout connu au club, entre une première année J1 chamboulée par les chutes mais avec une 5eme place au Valromey et ton année J2 avec le Covid, une clavicule, plusieurs victoires et les championnats d'Europe sous les couleurs de l'équipe de France, quel bilan tires-tu de ces deux ans ?

"Ma première année junior était pleine de promesses, j'avais su m'affirmer comme l'un des meilleurs grimpeurs français et je marchais autant sur les courses en ligne qu'en chrono (3e des régionaux Chrono et 2e sur course en ligne) mais j'ai été stoppé au plus mauvais moment en plein été par cette fracture de la clavicule. Évidemment j'avais aussi certains points à travailler qui m'empêchaient parfois de concrétiser puisque je n'ai pas gagné en 2019.

L'année 2020 avait bien commencé par une victoire avant d'être stoppée par le confinement. Dès la reprise des compétitions j'ai montré que j'avais bien travaillé puisque j'ai gagné 2 fois consécutivement. Ce qui m'a valu une place en équipe de France aux championnats d'Europe où j'ai travaillé dans l'ombre pour le collectif. Ensuite la fin de saison a été beaucoup plus compliquée, malgré l'obtention d'un maillot de meilleur grimpeur en UCI je suis passé à travers sur chaque grand rendez-vous, parfois avec une excuse (maladie ou problème mécanique) et j'ai parfois été simplement moins bon que les adversaires, il faut savoir être honnête avec soi-même.

Ce sont donc deux années formatrices ou j'ai beaucoup appris et où je me suis développé physiquement et mentalement et que j'ai beaucoup appréciée malgré le contexte récent que l'on connaît, je préfère ne retenir que le positif. J'en profite pour remercier le club, tous les bénévoles que j'ai côtoyés et toutes les personnes que j'ai croisées, c'était deux supers années avec vous et j'en garderai de très bon souvenirs et pas mal d'amis !"



Sans le Covid, tu aurais pu même te retrouver au championnat du monde, aurais tu aimé que l'UCI décide de vous rajouter une année junior ou au contraire passer espoir te semble être plus logique ?

"Ça a été un temps évoqué, mais pour moi c'est quand même compliqué à mettre en place. Évidemment c'est frustrant par exemple de ne pas avoir couru une seule fois cette année sur une course qui me convient vraiment (pas de courses de grimpeurs cette année) et dans lesquelles j'avais fini meilleur junior 1 l'an dernier. Mais d'un autre côté la raison veut que ce soit mieux pour nous de continuer sur le chemin traditionnel pour ne pas rater un wagon et franchir les étapes une par une en temps et en heure pour avoir une progression linéaire."

Tu vas rejoindre l'an prochain l'équipe réserve de AG2R La mondiale en intégrant le Chambéry Cyclisme Formation. Comment vois tu ce nouveau challenge ?

"Je suis très heureux de continuer au sein de la filière AG2R pour la catégorie suivante en u23, beaucoup de coureurs actuellement professionnels ont prouvé que c'était la meilleure façon de progresser jusqu'au haut niveau tout en continuant ses études avec succès. Et mon objectif de vie est justement d'atteindre le plus haut niveau que mon potentiel me permettra tout en obtenant mon diplôme (je suis étudiant en DUT génie mécanique et productique). Je pense être entre de bonnes mains, mais il reste beaucoup de chemin à parcourir !​"

 

Un grand merci pour cet échange et on te souhaite de réussir tes projets sportifs et scolaires. A très bientôt.

Retrouvez la fiche coureur de Joris sur Directvelo.com 

https://www.directvelo.com/coureur/31174/joris-chaussinand

  • logo strava png
  • Facebook - White Circle
  • Instagram - Cercle blanc
  • YouTube - Cercle blanc

Abonnez vous à notre Newsletter pour ne rien rater!