2021-corbas-002.jpg

"J'en tire de l'expérience de cette course

à bordures"

Anthony ZARAGOZA

Samedi, 8 coureurs corbasiens étaient alignés à Boug-de-Péage dans la Drôme. L'occasion pour eux de raccrocher un dossard après la dernière course du Bédat (lire article ici). 180 coureurs alignés, mais le vent a sourit à certains, et causé du tort à d'autres...

 

Ce samedi les conditions étaient satisfaisantes. Gris, 14°C, vent modéré de Sud. Oui, disons bien "satisfaisantes" et pas idéales. Car le vent de Sud n'a pas été un ami pour tout le monde. 140 Kilomètres sont prévus avec un circuit de 20 km à effectuer 6 fois plus le chemin aller et retour de 10 km chacun. Des routes sinueuses et pas très larges ni propres, du dénivelé, du vent... Voilà ce qui les attendaient.

Il est 13h. Le départ est donné à Bourg-de-Péage. L'aller de 10 km vers le circuit se passe gentiment. En cause, le faux plat montant et le vent de face freinent les coureurs et personne n'ose s'échapper. A l'arrivée sur le circuit, une échappée d'une dizaine de coureurs se forme, gardant un écart d'à peine une minute. 

Mais la course se passe à l'arrière, dans le peloton. D'abord, notre coureur Adam Viez chute et crève à l'entrée du 2e tour, suite à une vague de coureurs devant lui. A ce moment, l'équipe bretonne de Loudéac emmène le peloton. Un virage sur la droite à 90° pris à toute vitesse pour arriver dans une portion vent de 3/4 face suffira à casser le peloton en 2 groupes. 2 de nos coureurs, Anthony Zaragoza et Asbjorn Madsstuen sont dans le premier groupe, le reste est pris dans la bordure...

Le premier peloton roule sur les échappés. Et les rattrape dans les kilomètres qui suivent. Puis, de nouveau, le premier peloton accélère, voyant le 2e peloton revenir à quelques secondes. Pendant la poursuite, Kieran Savage, notre anglais crève de l'avant. Il arrivera à revenir dans le second peloton mais celui-ci ne reviendra plus sur le premier.

A la planche en tête, les équipes de l'ouest : Vendée U et Loudéac. Bien habituées dans l'exercice des bordures , elles arrivent à faire exploser le premier groupe pour n'avoir plus que 25 unités. Seul Asbjorn parviendra à accrocher le groupe. Mais Anthony, parviendra à recoller plus tard au premier groupe en compagnie de 3 ou 4 autres coureurs.

Dans le dernier tour, nouvelle bordure, au même endroit qu'en début de course. Malheureusement, sur ce fait de course, les 2 corbasiens sont mal placés et se contenteront du sprint pour la 20e place. Anthony termine 25e et Asbjorn 28e, à 1'30 de la tête.

La déception était présente, même si les coureurs n'ont pas ménagé leurs efforts. Comme disait notre DS, Xavier Brun au débriefing, "le niveau cette année était très élevé, avec 180 coureurs. Et surtout avec des équipes venues de l'Ouest, grandes expérimentées des bordures. Elles n'ont pas hésitées à s'amuser avec l'inexpérience des équipes de la région AURA, qui ne sont pas du tout habituées à "jouer" avec le vent."

 

Anthony, premier corbasien de la course nous donne son ressenti :  "Sur le papier, le circuit se révèle usant et les conditions météo avec notamment le vent, ont rendu la course très stratégique. Pour ma part, un placement un peu trop approximatif m’a pénalisé. Puisque à deux reprises, le groupe de tête s'est cassé... il m’a fallu revenir à leur contact à deux reprises. Ces efforts me coûteront chers sur la fin de course. Dommage car ma condition physique est bonne. J’en tire encore de l’expérience et notamment pour les courses à bordures."

Nos coureurs restent motivés : nous les retrouverons ce dimanche à Touchay dans le Centre de la France.

2021-corbas-001.jpg