"Proposer une solution
au problème de base"


Samuel DE BERNE-LAGARDE, secrétaire du Club
et Manager à la Gare SNCF Lyon Part-Dieu

Suite à des accidents de vélo de ses employés entre le domicile et le travail, la SNCF a souhaité réagir. En collaboration avec le Vélo Club de Corbas, la SNCF a invité 2 bénévoles du club pendant 2 journées pour animer un atelier de prévention.

 

Les jeudi 24 et vendredi 25 juin, le Vélo Club de Corbas a diversifié ses activités. En accord avec la SNCF, ce sont 2 membres impliqués du club, Richard ALANDRY le président, et Valentin BARRIER l’apprenti qui ont participé à la démarche. Ils se sont rendus à la Gare de Lyon Part-Dieu. Les objectifs étaient de sensibiliser et de prévenir les accidents de la route à vélo. 

 

En effet, parmi les 1300 salariés de la Gare, beaucoup pratiquent le vélotaf. C'est-à-dire qu'ils viennent à vélo au travail. C’est pratique, écologique, économique et plus rapide. Comme dans toute grande métropole, la circulation y est difficile. Et l’accident d’un salarié suite à un vélo mal entretenu a fait du bruit au sein des effectifs.

 

Alors, pour cela, les 2 membres du club ont durant ces 2 jours, sensibilisé les agents et voyageurs intéressés. Vidéo de prévention routière, panneaux de signalisations, et surtout diagnostic du vélo. Pour de nombreux agents, l’entretien n’est pas systématique, il est même inexistant. Il est important de vérifier régulièrement les freins (patins ou plaquettes), l'état des pneus et le gonflage, avoir des lumières d'éclairage, l'état de la chaîne, son nettoyage… Car, malheureusement, les chutes au sein du club dont nos 2 bénévoles sont témoins chaque année fait mouche. Leur connaissance du secteur cycliste, les arguments et anecdotes sont convaincants auprès du public. Il comprend l'importance d'entretenir son vélo, de s'équiper et de respecter le code de la route.

Pour le public, pouvoir se renseigner auprès de « connaisseurs » fut un atout. Les agents SNCF et les voyageurs ont été en masse à venir poser des questions dont ils n'avaient pas les réponses. En proposant une sensibilisation, un diagnostic du vélo, les éléments essentiels pour rouler en sécurité, nos 2 assistants ont répondu aux besoins des personnes. Une initiative encouragée, où le public a pu trouver rapidement des informations et le club, se montrer visible.

 

On a posé quelques questions à Samuel de Berne Lagarde, initiateur du projet, et manager à la Gare SNCF Lyon Part-Dieu.

 

Samuel, comment t’es venue cette idée d’un « atelier prévention vélo » ?

"Tout est parti d'un agent de la SNCF qui a eu un accident à cause d'un vélo mal entretenu. En tant que manager à la Gare Part-Dieu et secrétaire du club, avec Amandine une collègue aussi manager, nous trouvions l'idée pertinente de proposer un atelier de ce type-là qui puisse diagnostiquer les vélos. Car, cet accident a fait du bruit parmi les agents, les agents se sont tous un peu apeurés en se disant que ça aurait pu leur arriver s'ils n'entretenaient pas leur machine. Et puis, les personnes ne s'y connaissent pas forcément en mécanique et au club on a des personnes très compétentes dans le domaine. "

Quels étaient les objectifs ? Ont -ils été réalisés ?

"Les objectifs étaient de fournir une réponse au problème de base : un accident de vélo d'un employé SNCF sur son trajet domicile-travail. Le problème était plus important car l'agent était en partie responsable car son vélo n'avait plus de freins. Il m'a donc semblé essentiel en tant que secrétaire au Vélo Club de Corbas de mettre en relation la SNCF et le club. Car, la SNCF suite à cela, devait proposer une solution, une correction au problème de base. Puis, naturellement, le projet pris forme et l'atelier s'est déroulé. L'objectif est rempli, la solution a été proposée. Et les agents ainsi que le public, ont pu faire un diagnostic de leur bicyclette, et gratuitement en plus !"

Un nouvel atelier de ce type est envisageable ?

"Bien sûr, la demande est importante. 2 jours ont peut être été trop courts. Et puis, l'information de la mise en place de l'atelier n'a pas été aux oreilles de toutes et tous dans la gare. En plus, il semble qu'il y ait encore des besoins, donc on pourra être amené à reproduire l'atelier à la SNCF ou ailleurs si des structures sont intéressées."

Merci beaucoup.

 

En effet, le club est ouvert à la discussion, si avec votre entreprise, association, vous souhaitez effectuer ce genre d’atelier gratuit, contactez-nous ! Cet atelier rentre dans la diversification des activités du club qui propose aussi des balades et séminaires de VTT à Assistance Electrique dans la région.

IMG_20210625_134657.jpg
IMG_20210624_141451.jpg
IMG_20210624_141504.jpg
IMG_20210625_134704.jpg
IMG_20210625_134659.jpg